AccueilContactPlan du site
Accueil Cadre de vie Actualités
L'écocentre d'Etréchy



Horaires d'ouverture de l'écocentre :

  • lundi, mercredi, vendredi et samedi : de 9h à 12h et de 13h à 18h (fermeture à 17h du 15 octobre au 31 mars)
  • dimanche : de 9h à 12h
  • fermeture le mardi et le jeudi
Lire la suite
La forêt régionale

La forêt d’Etréchy

La forêt régionale d’Etréchy, d’une superficie de plus de 100 ha, occupe un coteau allongé d’est en ouest. Les randonneurs, les vététistes, les joggeurs et les cavaliers s’adonnent aux joies de la promenade dans sa partie dite des Bois du Roussay.

20171116_090115

Les familles se donnent rendez-vous aux beaux jours pour pique-niquer à la Butte Saint-Martin et au Bois Ferrand, où se situe l’ancienne carrière de sable. La diversité de paysages, de la flore et de la faune ainsi que la présence de blocs de grès et d’une grande pelouse calcicole présentent un attrait particulier pour tous les amoureux de la nature. Son aménagement et sa gestio sont assuré par l'Agence des Espaces Verts de la Région Île-de-France (AEV) en concertation avec la ville d’Etréchy.

Pour mieux comprendre les objectifs de l’Aménagement forestier du massif, programmé pour les 19 années à venir, téléchargez le compte-rendu du Comité d’usagers qui a eu lieu à Etréchy (Espace Jean Monnet), le 23 mars 2018 :
http://www.aev-iledefrance.fr/l-aev/le-patrimoine-nature-regional/le-patrimoine-nature-regional/prif-etrechy

 


La circulation des véhicules à moteur, en dehors des voies ouvertes à la circulation publique (routes nationales, départementales, communales et les chemins ruraux) dégrade les milieux naturels. Elle est source de dangers et de nuisances. Pour ces raisons, elle est soumise à une réglementation très stricte dans les espaces naturels.


En forêt, la pratique des sports motorisés est interdite sur l’ensemble des
routes présentant une signalisation matérialisée par un panneau d’interdiction ou
une barrière (même ouverte). Cela concerne tous les engins terrestres à moteur, du
véhicule de tourisme à la moto en passant par le 4x4 ou encore le quad.

Les seuls véhicules à moteur autorisés à circuler en forêt sont les véhicules utilisés :

- pour les services publics de secours (pompiers, police) ;

_ à des ­fins professionnelles liées à la protection, à l’aménagement et l’entretien des massifs (ex : tracteurs, véhicules de service ONF ou AEV, bûcherons, entreprises de nettoyage...)

- et, ponctuellement, par les partenaires de l’AEV dans le cadre de conventions : par exemple dans le cadre d’évènements sportifs requérant un accès pour le dépôt de matériel.

Un délit qui peut coûter gros : les contrevenants s’exposent à des amendes de 1 500€ (Article R.331-3 du Code Forestier et Article R.362-1 du Code de l’Environnement).

Selon les cas, le véhicule peut être saisi. Lorsque le délit est assorti d’un défaut d’assurance, de permis de conduire ou d’immatriculation, les détenteurs du véhicule font l’objet d’un transfert immédiat au commissariat de secteur.

En plus de l’amende, le juge peut prononcer une peine d’immobilisation du véhicule pour 6 mois, de confiscation du véhicule, ou de suspension du permis de conduire pendant 1 an.

Enfin, le fait de ne pas s’arrêter aux injonctions des inspecteurs de l’environnement de l’ONCFS est maintenant constitutif d’un délit de 6 mois d’emprisonnement et de 15 000€ d’amende.


 

Où pratiquer les sports motorisés ?

La pratique à des fins de loisirs des engins motorisés doit être cantonnée aux terrains autorisés et aménagés spécialement à cet effet.

Pour trouver un terrain homologué, contacter la Ligue motocycliste d’Île-de-France (Fédération française de motocyclisme), rubrique « Sites de pratiques » :

                                   http://www.liguemoto-idf.org/2.5B/index.php.

                                             Contact : 01 64 90 48 45 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .